Le dossir de la semaine du 7 novembre 2015

Foire internationale du livre d’Haïti – FILHA 11 au 13 décembre 2015

yanickl

La troisième édition de la Foire internationale du livre d’Haïti – FILHA, organisée par la Direction nationale du livre – DNL, se déroulera du 11 au 13 décembre 2015 sur la Place Pétion au Champ-de-Mars. L’invitée d’honneur de cette édition de la foire est l’écrivaine Yanick Lahens. Plusieurs auteurs haïtiens participeront à cette édition, entre autres Rodney St Éloi, fraîchement admis à l’Académie des lettres du Québec et Dany Laferrière, de l’Académie française. La FILHA accueille aussi cette année l’écrivain américain, mondialement connu, Russell Banks.

Pour faire suite aux rencontres québécoises de 2013 et aux Nuits amérindiennes de cette année, le Québec sera à l’honneur avec plusieurs écrivains. D’autres pays participeront aussi à la FILHA: Venezuela, Cuba, France Martinique, Belgique…

Le public est invité à des ventes signatures d’ouvrages, des conférences-débats, des causeries, des spectacles, des échanges avec les auteurs… Différentes activités auront lieu dans les Centres de lecture et d’animation culturelle (Clac), à partir du 7 décembre, ainsi qu’à la DNL, à FOKAL, à l’Institut français d’Haïti, au Yanvalou, au Bureau national d’ethnologie, à la Bibliothèque nationale, au Mupanah, au Café Philo, au Villate, au Ciné Triomphe, aux Ministères de la Culture et de Condition Féminine…

Les amoureux de la littérature bénéficieront de 50% de réduction sur tous les ouvrages en vente à la FILHA. Des bus seront mis à la disposition d’une cinquantaine d’écoles et des coupons-rabais de 100 gourdes seront distribués à travers ces écoles, en plus de la réduction de 50%.

Cette troisième édition de la FILHA est soutenue par la DNL, le ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, le Ministère des finances, l’OIF, l’IFH et FOKAL.

 

L’invitée d’honneur de la FILHA: Yanick Lahens

 

Née en Haïti le 22 décembre 1953, Yanick Lahens part très jeune pour la France où elle fait ses études secondaires, puis des études supérieures en lettres. À son retour en Haïti, elle enseigne à l’École Normale Supérieure jusqu’en 1995. Elle se fait très vite remarquer sur la scène littéraire haïtienne, par son engagement en tant que professeur à l’Ecole normale supérieure (ENS), où elle enseigne jusqu’en 1995, par sa participation à des émissions littéraires, entre autres « Entre Nous » à Radio Haïti Inter avec Jan J. Dominique, ou ses nombreux articles dans des revues culturelles haïtiennes et antillaises (Chemins critiques, Cultura, Boutures), en particulier sur Faulkner et Marie Chauvet. Membre fondatrice de l’Association des écrivains haïtiens, elle est l’auteure d’un livre d’essais critiques, L’exil entre l’ancrage et la fuite: l’écrivain haïtien

Entre 1996 et 1997, elle est membre du cabinet du Ministre de la Culture Raoul Peck. En 1998, elle dirige le projet de la « Route de l’esclave » sous la présidence de Laënnec Hurbon.

Son œuvre littéraire qui débute par des essais et des nouvelles, s’enrichit depuis plusieurs années par la parution de romans publiés principalement par la maison d’édition française Sabine Wespieser et reconnus par la critique internationale. L’obtention, en 2014, du prestigieux prix Femina pour Bain de lune, à l’origine une nouvelle publiée dans le recueil La Petite corruption, couronne un parcours riche. Son œuvre occupe une place privilégiée – à côté de celles de Marie Chauvet, Jan J. Dominique, Yanick Jean et Paulette Poujol-Oriol – dans la littérature au féminin en Haïti.

Elle vit à Port-au-Prince et prend une part active à la vie citoyenne et culturelle de son pays. Elle est membre du conseil d’administration du Conseil International d’Études Francophones (CIEF). Elle partage aujourd’hui son temps entre l’écriture, l’enseignement et ses activités de conférencière en Haïti et à l’étranger.

 

 

 

 

***************____________________________________****************

 

 

 

Le dossier de la semaine du 21 Septembre 2015

 

L’impact de la pollution sur les animaux en 7 photos terrifiantes

Terrifiantes, désolantes, alarmantes... voici ce que ces 7 photos nous inspirent comme mots...

 

L'être humain a voulu se développer de telle façon qu'il a oublié qu'il cohabitait avec d'autres espèces sur cette Terre. Résultat aujourd'hui, nous sommes dans une situation dramatique quasi désespérée. Et en plus de laisser un cimetière de pollution à nos enfants, nous tuons quotidiennement des milliers d'animaux innocents...

 

pollution

 

7573403250333

 

1759235618589

 

7536884313263

 

936958103207

 

2447488218453

 

485208572447

 

Le dossier de la semaine du 14 Septembre 2015

La Sciatique et le Nubax‏

iStock_000023896074Large_Sciatica

La sciatique : portrait d’une douleur

La névralgie sciatique, plus connue sous le nom de « sciatique », se manifeste par une douleur vive ressentie le long d’un des deux nerfs sciatiques, qui sont les plus gros nerfs de l’organisme. Ils se situent à l’arrière de chacune des jambes, et rejoignent la colonne vertébrale en bas du dos, juste au-dessus du coccyx, au niveau des vertèbres lombaires et sacrées. Les personnes atteintes d’une sciatique ressentent une douleur dans un seul côté du corps ; celle-ci envahit la fesse et la cuisse, et irradie vers le mollet et le pied. Elle peut s’apparenter à une décharge électrique, brève et intense, ou être au contraire plus légère mais constante. Cette douleur s’accentue lorsque l’on est assis, que l’on tousse ou que l’on fait un effort, et est soulagée par la position couchée. Elle peut en outre s’accompagner de fourmillements et d’un engourdissement.

 

 

chiropractic-treatment1

Les causes de la sciatique

La sciatique n’est pas une maladie, mais le signe que le nerf sciatique est irrité. Cette irritation peut avoir plusieurs causes, comme le syndrome facettaire, le syndrome du piriforme, qui touche surtout les athlètes, ou encore un canal lombaire étroit, souvent rencontré chez les personnes âgées. Toutefois, la cause la plus fréquente de sciatique, et de loin, est la hernie discale, due à l’usure d’un disque invertébral. Pour comprendre ce phénomène, il faut imaginer que les disques situés entre les vertèbres jouent le rôle d’amortisseurs, émettant, à chaque fois qu’ils amortissent un choc, une infime quantité de liquide. La nuit, lorsqu’ils sont au repos, ils se regonflent lentement par un mécanisme de ré-aspiration, qui a le défaut d’être de moins en moins efficace avec le temps. Résultat, les disques s’assèchent et se détériorent, comprimant le nerf sciatique, une situation qui s’aggrave lorsqu’un des disques fait saillie à l’extérieur de la colonne vertébrale.

 

 

Facteurs de risque et traitement

La sciatique touche souvent les personnes atteintes d’arthrose ou de certaines formes d’arthrite, ainsi que les femmes enceintes, à cause du poids du ventre et de l’augmentation de la sécrétion d’hormones. Pratiquer un sport ou avoir un métier obligeant à soulever de lourdes charges, être trop sédentaire ou en surpoids, avoir une mauvaise posture ou des muscles abdominaux trop faibles sont également des facteurs de risques. La sciatique disparait en général en l’espace de quatre semaines, mais elle a le défaut de réapparaitre si rien n’est fait pour la prévenir. Traditionnellement, on traite les sciatiques par le repos, la prise d’antidouleurs et l’application de froid ou de chaleur sur la zone douloureuse.

fonctionnement_effets_1

 

fonctionnement_effets_2

Un dos en bonne santé avec le Nubax

Pour soigner ou éviter la névralgie sciatique, il est important de limiter la compression vertébrale. La décompression axiale est une méthode qui a fait ses preuves en la matière ; pratiquée aux Etats-Unis dès les années 80 à l’aide de machines tout aussi encombrantes que coûteuses, cette technique ne s’est jamais vraiment implantée en France. L’apparition du Nubax a changé la donne : cet appareil, inventé en Australie, décompresse les vertèbres grâce à un système de levier qui démultiplie le poids du corps, exerçant une force d’aspiration à partir du centre des disques vertébraux. En cas de hernie discale, le disque comprimé retrouve son épaisseur et la protrusion se résorbe. Comme le nerf sciatique n’est plus écrasé par la hernie, la douleur s’atténue et les vertèbres se réalignent : on peut donc véritablement parler de régénération vertébrale. Utiliser le Nubax seulement dix minutes par jour permet ainsi de retrouver un dos en bonne santé et de mener à nouveau une vie normale. Cette machine est également efficace en cas de lordose, de scoliose, de sténose ou de cyphose. Le Nubax ouvre donc de nouveaux horizons en matière de traitement et de prévention des maux de dos : avec cet appareil très malin, la névralgie sciatique n’est plus une fatalité !

UtilisationFrancois2_all

 

Cette illustration montre l’effet de traction sur la colonne vertébrale lombaire du Nubax et le soulagement procuré aux racines nerveuses

Le dossier de la semaine

Accueil de 120.000 réfugiés: Les pays de l'Union européenne peuvent-ils trouver un consensus?

Des migrants attendent d'embarquer dans un bus affrété par l'Autriche, à Hegyeshalom en Hongrie, le 6 septembre 2015.
Des migrants attendent d'embarquer dans un bus affrété par l'Autriche, à Hegyeshalom en Hongrie, le 6 septembre 2015. - Marko Drobnjakovic/AP/SIPA

Finie la répartition volontaire, place aux quotas contraignants pour gérer la crise migratoire que connaît actuellement l’Union européenne (UE). Alors que le Haut-commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) a demandé la répartition d’au moins 200.000 demandeurs d’asile dans l’UE, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a présenté mercredi à Strasbourg le projet de répartition entre Etats membres de 120 000 réfugiés au cours des deux prochaines années.

Cependant, ce projet - qui va s’ajouter à la réinstallation de 40 000 migrants annoncée en mai - ne satisfait pas tous les Etats membres. D’où le débat houleux qui risque d’avoir lieu lundi entre les ministres européens de l’Intérieur réunis pour un sommet extraordinaire.

L’axe franco-allemand à l’initiative

Le 3 septembre, Angela Merkel et François Hollande se sont accordés sur le principe de mécanisme contraignant de répartition des migrants dans les pays de l’UE, qui doit être soumis au débat lundi, avant un sommet européen. Logique donc que Berlin et Paris approuvent les quotas attribués par la Commission européenne. En acceptant d’accueillir respectivement 31 443 et 24 031 personnes, l’Allemagne et la France se placent en tête des pays d’accueil (26 % et 20 % du total).

 

Les récalcitrants

Plusieurs Etats membres jugent la répartition obligatoire inacceptable. Le « groupe de Visegrad » (Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovaquie) a ainsi martelé en fin de semaine dernière son refus de tout quota fixé par Bruxelles. Ainsi, alors que la Pologne affirme pouvoir prendre en charge 2 400 réfugiés par an, Bruxelles souhaite qu’elle en accueille 9 287.

En République tchèque, le Premier ministre, Bohuslav Sobotka, s’est engagé à accueillir 1 700 réfugiés, mais Bruxelles compte sur 2 978.

La Slovaquie, qui a annoncé fin août qu’elle accorderait l’asile à 200 chrétiens syriens sur deux ans, devrait, aux yeux de la Commission européenne accueillir 1 502 personnes.

Les pays Baltes, qui risquaient de rejoindre le « groupe de Visegrad », sont quant à eux relativement épargnés par les quotas voulus par la Commission (580 personnes pour la Lituanie, 526 pour la Lettonie, 373 pour l’Estonie). A l’inverse, l’Espagne, autre opposante aux quotas qui a déjà accepté d’accueillir 2 739 demandeurs d’asile, se place en troisième position des pays d’accueil, selon la répartition voulue par Bruxelles, avec 14 931 réfugiés.

 

Les points d’entrée

Dans le « groupe de Visegrad », seule la Hongrie de Viktor Orban est exemptée par la Commission, car le pays est déjà le point d’entrée de nombreux migrants. La Commission prévoit que 54 000 réfugiés présents en Hongrie pourront être relocalisés sur deux ans. Autres portes d’entrée des migrants en Europe : sur deux ans, 50 400 et 15 600 demandeurs d’asile arrivés en Grèce et en Italie seront répartis ailleurs dans l'UE.

Certains pays pourront-ils refuser ces quotas ?

A titre exceptionnel uniquement, selon la Commission européenne qui évoque notamment les catastrophes naturelles ou les perturbations économiques imprévues. L’Etat devra dans ce cas verser une contribution financière (correspondant à 0,002 % de son PIB) à un « pot commun » d’assistance aux réfugiés hébergés ailleurs dans l’UE.

Si les ministres de l'Intérieur européens ne surmontent par leurs divisions lundi à Bruxelles le président du Conseil européen, Donald Tusk, a annoncé qu'il convoquerait les 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE pour un conseil extraordinaire sur la crise des réfugiés .

Commentaires (1)

vtc nice aeroport ramatuelle
  • 1. vtc nice aeroport ramatuelle (site web) | 29/03/2017
This piece of writing is really a fastidious one it assists new net people, who are wishing in favor of blogging.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau